Menace de sécurité n°1

Aujourd’hui, c’est le 11 septembre 2011, et les médias parleront évidemment des dix ans des attentats aux États-Unis, et les interventions guerrières seront “justifiées” par ces attentats. Mais les États-Unis connaissent déjà une guerre, une guerre sociale, celle qui a comme cause les drogues.

Voici le texte de la chanson “Security Threat number one” du groupe vegan straight edge Earth Crisis, qui rappelle cette réalité quotidienne.

The weapons and drugs of dealers
Kill more in months and weeks
Than all of Al-Qaeda’s victims
For the cartel’s greed

Les armes et les drogues des dealers
Tuent plus dans les mois et les semaines
Que l’ensemble des victimes d’Al-Qaïda
Pour l’avidité du cartel

Their numbers equivalent
To an invading force
Violent drug gangs are terrorists
Track the chaos to its source

Leur nombre équivalent
à une force d’invasion
Les gangs violents de la drogue sont des terroristes
Suivre le chaos à sa source

Terror tactics bribery
Torture and murder
Forced into a fearful silence
In a one-sided war

Terreur des tactiques de corruption
La torture et le meurtre
Forcé à un silence plein de peur
Dans une guerre unilatérale

Security Threat number one
Security Threat number one

Menace de sécurité n°1
Menace de sécurité n°1

Collaborators betray
Till the system fails
Tally up the death toll
On a global scale

Les collaborateurs trahissent
Jusqu’à ce que le système tombe en panne
Font grimper le nombre de morts
À l’échelle mondiale

The body count rises
Overdoses and accidents
Bullets kill both innocents
And law enforcement

Le décompte des morts augmente
Les overdoses et les accidents
Les balles tuent à la fois les innocents
et l’application de la loi

Security Threat number one
Security Threat number one

Menace de sécurité n°1
Menace de sécurité n°1

Don’t tell me it’s just a choice
Don’t tell me it expands minds
Don’t tell me it doesn’t harm

Ne me dites pas que c’est juste un choix
Ne me dites pas que cela élargit les esprits
Ne me dites pas que cela ne ne nuit pas