Parking Day les 16-17-18 septembre 2011 et exploitation des poules

Le week-end prochain aura lieu le “Parking Day“, dont nous avons déjà parlé: le principe est de réoccuper les parkings. Initiative alternative et artistique au départ, il s’agit maintenant malheureusement d’un rouleau compresseur bobo.

On a ainsi droit à un programme complet visible uniquement en PDF pour la presse, l’initiative est de plus en plus institutionnalisée et les “laboratoires artistiques” de plus en plus présents, etc. Pas de fête populaire donc, et d’ailleurs quand on occupe le parking pour l’initiative, on est prié de… le payer!

On notera aussi qu’à Nantes on trouvera une mise en avant des poulaillers (dans l’esprit des “décroissants” que nous avions critiqué il y a peu). Voici la présentation:

Partout en France, le Parking Day éveille les initiatives et les volontés. Il suffit de parcourir la carte des initiatives pour se rendre compte de toute la volonté qui entoure cette édition 2011.

Coup de projecteur sur les agences nantaises.  En occupant cinq places de parking dans la rue des Olivettes, dans le centre de Nantes, elles situent leur park entre ” La Poule Noire” et ” le Cul de la Poule”.

Cela vous met la puce à l’oreille ?  Vous avez bien raison car elles ont choisi de mener leur réflexion sous un angle original et surprenant :

La poule sous toutes ces formes.

En s’associant à des graphistes, designers, architectes, paysagistes, mais aussi avec une société de conseils en éco-conception de produits et services, elles initient une réflexion sur le retour à la nature dans la ville en utilisant la poule comme emblème.

Mais laissons la place à l’organisateur qui nous explique, à défaut de qui a été le premier de l’oeuf ou de la poule, de quoi sera fait leur parking day :

“- un poulailler (un vrai, avec de vraies poules, du grillage, de la paille sur une place de parking) proposé par les designers Faltazi

– un atelier de fabrication de cocottes en papier proposé par Scopic (agence de communication et d’événements et plus encore…) : une cocotte en papier géante et plusieurs en origami, avec des messages à caractères citoyens et respectueux de l’environnement de la nature et des animaux (enfin surtout des poules) seront distribués aux automobilistes et aux passants et aussi aux écoliers à proximité de l’école Emile Péhant. Evidemment, le papier utilisé sera du papier brouillon recyclé, récupéré dans les différents bureaux des structures.

– un atelier de construction du “NID” qui accueillera la cocotte géante, proposé par le collectif Fertile (archi, paysagistes et plus…), à partir de matériaux de récupération et de végétaux.

– un espace de discussion végétalisé, pour aller plus loin dans le développement durable, proposé aux passants ou automobilistes, sous un “arbre à palabre”, proposé par EVEA conseil, société de conseil en éco-conception de produits et services.

– un atelier de cuisine, de convivialité et transformation de l’oeuf à toute heure (porté par tous) : oeufs brouillés pour le pdj, omelette le midi, oeuf au lait au goûter… tout cela offert aux curieux qui viendront discutés avec nous”

Et il nous réserve encore d’autres surprises….

Nantais, personnes de passages : venez réfléchir à un vrai retour à la nature dans la ville…Ou venez juste vous amuser, vous cultiver et bien manger. C’est ça aussi le Park(ing) Day !

“Bien manger”…  de la même manière que ceux-ci qui construisent des parkings, voire de la même manière que leurs prédécesseurs immédiat, ce qui revient au même. Une belle preuve que le véganisme est un critère essentiel pour comprendre si une initative pour l’écologie est authentique… ou pas!