La marche en souvenir de Barry Horne

Comme annoncé, il y a donc eu en Grande-Bretagne un rassemblement en mémoire de Barry Horne, à l’occasion des dix ans de sa mort.

150 personnes sont venues (seulement pourrait-on dire, et devrait-on dire), terminant devant Huntingdon Life Sciences (HLS), après avoir traversé la ville de Huntingdon.

Un dur moment pour les activistes sur place : HLS abrite pas moins de 70 000 animaux subissant la vivisection.

On remarquera que, localement, la police a fait en sorte que la ville réouvre ses toilettes publiques dans un parc, celles-ci étant fermées depuis un an et demi ; résultat les locaux se plaignent qu’eux n’ont pas droit aux toilettes jusque-là, mais que les manifestantEs débarquent et que voilà la situation se débloque, etc.

C’est pathétique, mais révélateur d’un problème de fond, qui va avec le fait qu’il n’y avait que 150 personnes. La population reste « imperméable », jusqu’à présent, au combat de Barry Horne.

Et c’est d’autant plus vrai avec la crise économique, où les animaux, l’écologie… passent encore plus à la trappe.

Cela montre l’urgence d’une réflexion, d’un activisme. Pas difficile de voir que c’est, ou bien Gaïa ou bien l’effondrement généralisé de notre planète…

http://www.youtube.com/watch?v=HCALdgsgKa4