Répression à Notre-Dame-des-Landes

Voici une information datant d’hier fin après-midi concernant la répression à Notre-Dame-des-Landes:

Après les survols d’hélicos du début de semaine, les condés sont revenus nous emmerder ce matin.

Entre 7h30 et 10h00, ‘y a une armée d’environ 80 gendarmes et gardes mobiles, accompagnée d’un huissier et de 5 sinistres experts, qu’a déboulé dans au moins 5 des lieux occupés sous prétexte d’y réaliser des relevés “de plomd, d’amiante et d’espèces protégés”. ‘z ont aussi ramené un papier signé d’un juge qui leur disait en gros “allez y”.
Ils en ont profité pour repérer les lieux, prendre des photos, balancer de la lacrymo sur les véhicules et surtout embarquer une personne qu’à été placée en garde-à-vue.

On donnera plus d’infos quand on en saura plus…

Toujours au sujet de Notre-Dame-des-Landes, le collectif Sons en lutte est passé la semaine dernière là-bas et a rendu visite au Cent chênes et au Sabot, terrains occupés contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.