15 Mars 2013 : projection à Bayonne du film Green

Voici une super initiative de Vegan Pays Basque, qui diffuse le film Green (voir notre article Le film « Green », les forêts primaires et l’huile de palme en Indonésie). Refuser l’huile de palme est quelque chose qui doit impérativement faire partie de la culture progressiste!

Et la diffusion de ce film est vraiment quelque chose de très bien, de telles initiatives doivent inspirer pour faire de même!

Vendredi 15 mars 2013 – Martxoaren 15a ostirala: Vegan Pays Basque organise la projection du film documentaire Green à 20h00 à la fondation Manu Robles-Arangiz, 20 rue des cordeliers dans le petit Bayonne.

La projection sera suivie d’une discussion libre sur l’huile de palme, la déforestation et l’importance de s’opposer aux pillages des ressources de notre planète. Nous allons également distribuer une petite brochure après la projection qui résume l’impact de l’huile de palme et qui donne quelques conseils pour découvrir comment s’en passer.

Des cookies (végétaliens, bio, commerce équitable et sans huile de palme) seront vendus à 1 euro au cours de la soirée.

La projection est gratuite. Venez nombreuses et nombreux et n’hésitez pas à partager l’info autour de vous.

Synopsis:

« Son nom est Green, elle est seule dans un monde qui ne lui appartient pas. C’est une femelle orang-outan, victime de la déforestation et de l’exploitation des ressources naturelles. Ce film est un voyage très touchant pendant les derniers jours de Green. Une chevauchée visuelle qui présente les trésors de la biodiversité… et les impacts dévastateurs de l’exploitation forestière… »

Le message du film:

Green est le titre du film de Patrick Rouxel, titre donné en la mémoire de cette femelle orang-outan, chassée de son territoire afin de massacrer les arbres qui lui servaient de lieu de vie. A travers elle, et ses derniers instants de vie, le réalisateur de Green, qui est parti seul pendant plusieurs mois avec une caméra dans la jungle de Bornéo, montre les ravages que subit la forêt indonésienne. L’absence de discours rendant le film ainsi aisément compréhensible pour tout le monde, et renforce son coté immersif.

“Green traite de la destruction de la forêt Indonésienne et de l’extinction des orangs-outans », résume le réalisateur. Très engagé pour la sauvegarde des grandes forêts et des espèces naturelles, Patrick Rouxel a pour objectif à travers son film « de toucher le cœur des gens dans l’espoir de nous faire changer nos habitudes de consommation pour ne plus faire partie de cette destruction ».

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/308250792631447/?ref=22

Voici en attendant un petit texte pour comprendre l’importance de ne pas consommer d’huile de palme et de lutter contre la déforestation des forêts:

L’Indonésie a un taux de déforestation le plus élevé au monde, avoisinant les 2 millions d’hectares par an. En 1950 la forêt occupait environ 160 millions d’hectares, aujourd’hui il en reste moins de 48 millions.

La déforestation massive en Indonésie a commencée dans les années 70 avec l’expansion de l’industrie du bois. Puis, s’est développée l’industrie de la pâte à papier suivie de l’industrie de l’huile de palme. Aujourd’hui, les principales sources d’impulsion de la déforestation en Indonésie viennent de la demande internationale constamment croissante d’huile de palme. Un rapport publié en Octobre 2009 par l’UNEP indique que « deux tiers de l’expansion actuelle des cultures d’huile de palme en Indonésie est basée sur la coupe à blanc des forêts tropicales ».

  L’huile de palme est utilisée dans la fabrication d’un très grand nombre de produits de différents secteurs industriels :

Industrie Alimentaire : L’huile de palme est très prisée dans l’industrie alimentaire de par son prix très compétitif comparé aux autres huiles et graisses. Les dérivés de l’huile de palme sont utilisés, en général, dans la margarine, les fritures, les mayonnaises, les sauces de salade, les chips, les frites, les encas, les biscuits, les pains de mie, les gâteaux, les pâtisseries, le chocolat, les confiseries, les glaces et beaucoup d’autres produits alimentaires. Sur les emballages, l’huile de palme et ses dérivés sont souvent notés comme « huile végétale » ou « graisses végétales ».

Industrie des détergents et savons : La plupart des savons industriels et semi-industriels (souvent dit « artisanaux ») contiennent environ 80% d’huile de palme. Le savon de Marseille aussi, s’il n’est pas fabriqué à base de graisse de bœuf. L’huile de palme permet au savon de rester compacte et mousseux à la fois.

Industrie Pharmaceutique : L’huile de palme à l’avantage d’être plus facilement absorbée par la peau que les autres huiles, on en trouve donc dans les crèmes hydratantes, les shampoings, les rouges à lèvres…

Industrie du cuir et du textile : L’huile de palme est utilisée pour graisser et assouplir les cuirs. Dans l’industrie textile elle est utilisée comme lubrifiant car elle a l’avantage d’être éliminée plus facilement que les huiles minérales.

Industrie du métal : L’huile de palme est utilisée d’un point de vu général pour refroidir les feuilles de métal lors de leur fabrication, ainsi que pour l’affûtage et le polissage de l’acier.

Industrie chimique : L’huile de palme est utilisée pour la conception de biocarburant, dans la production de plastifiants et comme additif aux plastiques, gommes et textiles. Elle est aussi utilisée dans le processus de production de peinture et revêtements.

Autres industries : L’huile de palme est aussi utilisée comme un composant dans les cires de ski, les cartouches d’encre, les bougies, les insecticides, les fongicides et même dans l’industrie électronique…

Articles pouvant vous intéresser