Pas de fausse opposition… mais la totale libération!

Le livre d’or ne sert pas seulement à nous laisser de sympathiques et encourageants messages. Pour preuve ce petit mot agressif de quelqu’un qui juge sans connaître:

Vous êtes vraiment ridicules… Tuer des animaux dans les jeux vidéos vous choque; mais qu’en est -il de ces jeux vidéos de guerre où on massacre joyeusement  des soldats ennemis?

Mais je crois savoir que pour vous la vie d’un animal à plus de prix que celle d’un homme.

Bon je vous laisse sur ces considérations, il est temps pour moi d’aller manger un bon beefsteak…

Il va de soi qu’une telle réaction n’a aucun sens. Militer pour la libération animale et la libération de la Terre ne veut certainement pas dire que nous sommes des êtres misanthropes qui ne se soucient peu du sort de nos congénères.

Bien au contraire: nous contribuons à élever le niveau de conscience, mais aussi la réalité matérielle. Vivre différemment au quotidien, développer un autre rapport avec la planète et tous ses habitantEs… Nous préparons le monde de demain, dès aujourd’hui. Sur la base d’une nouvelle éthique.

Et la la personne qui a laissé le message montre à l’opposé sur quoi elle porte son attention, quelle est sa culture: le “prix”, les “soldats”, les “jeux vidéos”, les “considérations”, le “beefsteack”…

Ce genre de réaction unilatérale, ceci dit, ne nous étonne pas. La Terre d’abord a compris l’importance de la culture, et ne transige pas. Pas même avec les vegans délirant et tombant dans le sexisme (comme PeTA), dans le racisme (comme de plus en plus d’association luttant de manière réformiste pour que les animaux aient des “droits”), ou dans l’opportunisme (comme la manif anti-fourrure du 24, où le fait qu’il y aura des “hommes de caverne” avec de la vraie fourrure ne choque apparemment personne jusqu’à présent!).

Pas de compromis dans la défense de notre mère la Terre!

Articles pouvant vous intéresser