Au Maroc : “Justice pour Ray!”

En France, nombreuses sont les personnes cherchant à nier l’universalisme, en prônant le repli sur soi, le retour à des communautés fermées, etc. Mais le sens de l’histoire rend tout cela vain: l’humanité assume de plus en plus sa compassion, même si elle est encore débordée par son anthropocentrisme et ses comportements incorrects.

Demain, l’humanité sera unie, pacifique, en harmonie avec l’ensemble des êtres vivants!

La mobilisation qui se développe au Maroc pour Ray est ainsi ici exemplaire dans ce qu’elle représente. Elle est historique dans ce qu’elle porte comme espoir, comme vérités.

C’est un élan de dignité: Ray a été trouvé récupéré à Casablanca, dans un état terrifiant: ses yeux ont été arrachés, sa bouche déchirée, ses parties génitales blessées… Et des voix se lèvent: justice pour Ray!

On trouvera la pétition, reproduite ci-dessous, ici, le Facebook là.


Justice pour Ray et tous les animaux maltraités au Maroc !

À l’attention : Du Chef du Gouvernement marocain M. Abdeililah Benkirane
Monsieur Le chef du Gouvernement

Nous, acteurs de la protection animale au Maroc et dans le monde, nous vous sollicitons aujourd’hui pour mettre fin à la souffrance, aux sévices et à la maltraitance subis tous les jours par les animaux errants du Royaume.

Aujourd’hui c’était au tour de Ray d’en être la victime.

Le 21ème siècle est déjà bien entamé et au Maroc vit Ray, un chien errant comme il y en a probablement tant chez nous.

Ray a été trouvé à Casablanca après avoir vécu un enfer tristement quotidien, banal, toléré. Ses yeux lui ont été arrachés, sa bouche a été cousue, son pénis entaillé.

Une minutie qui évoque des pratiques liées à des croyances en sorcellerie. Mais il pourrait tout aussi bien s’agir de jeunes désœuvrés qui passent ainsi le temps : en effet, au Maroc, ces pratiques sont très banales.

Ray a donc été recueilli et tenté d’être sauvé. Plusieurs associations de défense de la cause animale au Maroc, en France et bientôt ailleurs ne veulent plus se taire au prétexte de donner une mauvaise image du pays.

Au contraire, nous souhaitons que notre pays relève la tête et montre l’exemple en matière de défense des animaux. Une action comme celle-ci passe par beaucoup d’éducation mais aussi de la dissuasion.

En effet, des crimes comme celui-ci restent malheureusement toujours impunis, créant un sentiment d’impunité totale.

Monsieur Le chef du Gouvernement,

Le législateur marocain a consacré des termes déterminés, clairs et précis afin de protéger l’animal contre les actes nuisibles commis à son égard. Malheureusement les textes de loi sont rarement appliqués.

Quant aux animaux errants l’OMS préconise des campagnes de stérilisation et de vaccination comme seules solutions pour venir à bout de deux problèmes que nous rencontrons au Maroc : La surpopulation canine et féline et la rage.

Tuer les animaux errants est aussi inefficace que cruel. Un large tissu d’acteurs de la protection animale au Maroc œuvre déjà dans ce sens et avec l’appui du gouvernement nous pourrions, ensemble, mener à bien cette mission : protéger d’un même élan animaux et population civile.

Pour Ray, nous demandons aujourd’hui justement de donner l’exemple. Nous demandons tous qu’une enquête soit ouverte, que justice soit faite et que les consciences se réveillent.

Les Marocains ne devraient plus fermer les yeux face à de telles atrocités. A travers le cas de Ray c’est la maltraitance de tous les animaux que nous dénonçons. Les animaux blessés, maltraités, mutilés… Ce n’est pas digne d’un pays comme le Maroc.

Des avocats marocains se sont proposés pour porter le dépôt de plainte de plusieurs associations de protection animale au Maroc. Gandhi disait : On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

Pour plus d’information sur Ray :
• Une page est dédiée sur Facebook au cas de Ray : https://www.facebook.com/justicepourray
• Sur Twitter : #JusticePourRay

Aidez-nous, Monsieur le Chef du Gouvernement, à faire cesser ces agissements criminels.

Je vous prie d’agréer Monsieur le Chef du Gouvernement, l’expression de nos respectueuses et sincères salutations.

JUSTICE POUR RAY !!!