Des monstres sur roues débarquent en France

Vingt-cinq mètres de long pour 60 tonnes ! Voilà le type de camions que vous pourriez croiser sur les routes de France cet automne.
Comment-est ce possible, étant donné que les mensurations des camions circulant en France sont limitées à 18,75 m de long pour 40 tonnes ?
L’explication vient du secrétaire d’État aux Transports, Dominique Bussereau, qui a autorisé, non pas la circulation de ces “mégacamions”, mais une expérimentation.
Tout en rappelant que “le gouvernement est opposé à leur circulation” ! Le but de ce test grandeur nature n’est pas de vérifier les arguments de leurs promoteurs (moins 20% de consommation de carburant par tonne transportée, donc moins de CO2 émis et moins de poids lourds sur les routes, etc.), mais de “pouvoir répondre aux questions qui se posent sur les conséquences de la circulation” de ces poids lourds. Quel est l’intérêt d’une telle expérimentation, “dès lors que le gouvernement n’entend pas autoriser les “mégacamions” sur les routes”, s’interroge France Nature Environnement ? Pour la fédération, qui milite en faveur des transports alternatifs à la route (fret ferroviaire, voies fluviales et maritimes), ces “mégacamions” se résument de la sorte : “toujours plus de camions, toujours plus de CO2, toujours moins de ferroviaire !”