La réserve biologique des Monts d’Azur

Dans les conditions actuelles, le rapport aux animaux est caractérisé par l’absence de toute cohérence. Si l’on prend la réserve biologique des Monts d’Azur située dans le Haut-Thorenc sur près de 700 hectares, près de Grasse, on voit que le mauvais temps a tourné à la catastrophe. « Sur 50 cerfs, nous constatons deux décès accidentels dus à des chutes. Les chevreuils ont été également touchés. Mais l’espèce qui a vraiment souffert, c’est bel est bien le sanglier » constate le vétérinaire et responsable du parc de sélection naturelle, qui voit qu’il n’y a plus que 15 sangliers au lieu de 35.

« Les chevreuils, bisons etc. ont pu manger les écorces et épines sur les arbres, pas le sanglier ! Avec les 1,50 m de neige, impossible pour eux de trouver de quoi se nourrir. Leur mort a été provoqué par le climat ! » Sans blagues! Mais à qui la faute? A la nature, ou bien aux animaux placés dans cette situation?

Le pire est que cette réserve, à caractère privé, est gérée par des sommités, un “comité scientifique de haut niveau” soi-disant : le responsable des programmes de La Fondation Nicolas Hulot, le président de l’Association européenne des Zoo et des Aquarium… Beau résultat!

« Des bêtes crèvent de faim » expliquait-il dans Nice-Matin le 21 janvier, réalisant par la suite un héliportage de nourriture. Aujourd’hui il dit « À l’époque, quand j’ai pris la décision de louer un hélicoptère, on s’était bien foutu de ma gueule ! Aujourd’hui ce n’est plus le cas ». Et d’ajouter « L’aménagement du territoire fait que les animaux ne trouvent plus de zones de refuge. Dans les pays de l’est, chaque village met à disposition des points de fourrage pour les bêtes… »

Telles sont les limites de la compassion non vegane: constater la catastrophe, essayer d’y résoudre individuellement, selon ses moyens, sans jamais comprendre l’ensemble et la question de la nouvelle éthique.

A la réserve biologique des Monts d’Azur, il y a un restaurant (certainement pas vegan) et des promenades en calèche, et le site titre “glorieusement”: “L’animal en liberté c’est le plus beau spectacle du monde”, “Sauvages et libres”!!!!!