La revue « Arkangel »

Arkangel est une revue fondée en 1989 et consacrée à la libération animale, pendant 31 numéros, jusqu’il y a peu. Elle fut fondée notamment par Ronnie Lee, la personne qui est à la base de l’existence de l’ALF, qui était alors en prison et a considéré qu’il était nécessaire d’utiliser toutes les informations qu’il recevait alors.

La revue a été la voix de la libération animale pendant plus d’une décennie en Grande-Bretagne.

Arkangel n’était évidemment pas qu’une revue diffusant les informations concernant l’ALF. C’était une revue avec des textes élaborés, depuis les argumentaires de critique de la vivisection jusqu’aux analyses sociales, comme concernant le rapport entre la violence contre les animaux et celle contre les enfants.

Aucun animal n’était « oublié » ; il était parlé des pigeons, des chinchillas… Et il était bien sûr parlé des sanctuaires, des refuges…

On n’y trouvait d’ailleurs pas d’images de boucheries, d’animaux tués, etc. Ce qu’on y trouvait tout le temps, c’est au contraire des dessins d’animaux, de la terre, de l’air, de la mer…

La revue se voulait très positive, et à la fin il y avait une section « La route de la victoire », avec une petite analyse du chemin parcouru et à parcourir.

On y trouvait également des collages d’articles de journaux parlant de la libération animale.

Parfois, il fut parlé de la France, comme dans cet article.

De manière intéressante, on trouve dans un article un panorama datant d’il y a 20 ans qui n’a pas changé, on a la même description d’une situation subissant les assauts de l’extrême-droite et de Brigitte Bardot !

On y apprend également que si en Angleterre le camp de la libération animal est radical dans les actes, en France on serait « radical dans les idées »… N’importe quoi et typiquement français dans la pseudo-radicalité !

Dans un autre article, David Olivier des cahiers antispécistes se fait critiquer par un groupe français pour son rejet complet de la protection animale et son intervention uniquement dans les mouvements féministes et anti-racistes. Depuis, on a au contraire un « végéta*isme » totalement ouvert, et même un David Olivier qui explique que de droite ou facho, on est bienvenue, comme quoi l’opportunisme…

Plus sérieusement, et donc les Français mis à part, la revue Arkangel reflète toute une histoire, celle du mouvement pour la libération animale en Angleterre.

Il est intéressant de voir qu’Arkangel reflétait le point de vue le plus radical de la libération animale, et que chaque numéro parlait des refuges et présentait des dessins d’animaux. Rien à voir avec un antispécisme anarcho-universitaire n’en ayant rien à faire des animaux…

Rien à voir non plus avec un welfarisme tourmenté en mode chrétien, ne voyant en les animaux que la souffrance, et jamais la réalité positive, naturelle !

Voici les 22 premiers numéros disponibles en téléchargement (à part le numéro 6).

N°1N°2N°3N°4N°5N°7N°8N°9N°10N°11N°12N°13N°14N°15N°16N°17N°18N°19N°20N°21N°22

Articles pouvant vous intéresser