• Les chasseurs et le Diplôme d’Université en droit animalier

CASTOR: la suite

Le CASTOR continue sa progression; il y a 11 CASTORS, encadrés devant et derrière par 6 wagons de voyageurs et 2 locomotives de type diesel. Ce convoi est même passé par Strasbourg: c’est la première fois qu’il traverse une ville aussi densément peuplé. Il a subi quelques tentatives de blocage, la plus réussie ayant eu lieu en Allemagne à Berg (voir la vidéo ici ou bien si le serveur est saturé), avec 1200 personnes occupant la voie.

La police aurait mis des heures à dégager les gens, aussi le CASTOR a-t-il été dérouté sur la ville de Kehl. Il existe un site en allemand précisant en temps réel le passage du CASTOR, et deux radios en ligne (une d’infos, une d’action).

En France, six personnes ont été arrêtées pour le blocage à Caen, et elles passeront en procès le 8 décembre 2010. Il leur est demandé une caution de 15.000 euros (à payer avant le 15 novembre) et un appel de soutien a été fait (chèque à l’ordre de l’APSAJ – Association Pour la Solidarité et l’Aide Juridique; l’adresse: APSAJ, 6 cours des alliés, 35000 – Rennes).

Voici un nouveau communiqué du GANVA:

CP Ganva suite blocage train nucléaire

Dernières nouvelles du blocage du train nucléaire en direction de l’Allemagne.

L’action qui a eu lieu hier à Caen a occasionné l’arrêt du convoi pendant 3h30. Le dispositif utilisé pour provoquer l’arrêt du train a permis l’installation du blocage en toute sécurité. De ce point de vue, cette action est une réussite.

La philosophie de l’action, comme toutes les autres, était de ne pas avoir à se confronter physiquement avec les forces de l’ordre. Le blocage effectif du train reposait sur des entraves matérielles (tubes métalliques passés sous les rails) sur lesquelles les 5 militants étaient cadenassés.

Il était de la responsabilité des gendarmes et policiers de les “désincarcérer”  en toute sécurité.

Or les forces de l’ordre ont blessé volontairement 3 personnes en coupant les tubes. L’une d’elles a eu 2 tendons de la main sectionnés et a du subir une opération. Elle se trouve toujours à l’hôpital. Les 2 autres soignées pour brûlures sont sorties hier soir et ont été placées directement en garde à vue.

Il est inadmissible que dans le cadre d’une action non-violente les forces de l’ordre utilisent la violence et occasionnent volontairement des blessures à des militants. C’est pour cette raison que nous allons porter plainte.

Les 6 personnes qui étaient en garde à vue ont été relachée à 20h15 et sont convoquées au tribunal de Caen le 8 décembre 2010.

Polémique sur l’euthanasie de 14 macaques à Strasbourg

Fin août, 14 macaques de Tonkean issus du Centre de Primatologie de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg ont été euthanasiés. Porteurs de l’herpès B, selon le centre, ces singes représentaient une menace potentielle de contamination pour l’homme.

Lire la suite Polémique sur l’euthanasie de 14 macaques à Strasbourg