La mentalité de la chasse française

Nous avons parlé de la chasse ces derniers jours, alors nous allons continuer en plongeant dans “Jour de chasse.”Cela va être un plongeon un peu long et nous allons le découper en trois parties, parce que cela en vaut la peine, tellement cela dit des choses.

“Jour de chasse” est en effet la grande revue de la chasse; elle représente le point de vue des vrais acteurs et idéologues de la chasse en France. Il suffit de regarder l’ours pour le comprendre.

Le groupe de presse Valmonde ne dira pas grand chose à beaucoup, et pour cause. Le principal représentant du groupe est “Valeurs actuelles”, une revue dont le tirage augmente, ce qui est rare, tire à pratiquement 89 000 exemplaires, dont 91,2% par abonnement! C’est en effet la revue intellectuelle de la droite ultra-conservatrice, elle est donc très connue et assidûment suivie…

On peut remarquer d’ailleurs que le vice-président de “Jour de chasse”, et auteur de l’éditorial, est Olivier Dassault, de cette grande famille de l’armement. On ne s’étonnera pas que soit salué la mémoire de Patrick Ricard, dont nous parlions dans La chasse et la (très) haute bourgeoisie.

Pour bien saisir la mentalité de “dominateur” qui existe ici, voici un extrait qui va troubler certainement beaucoup d’ennemis de la chasse. Il s’agit du chasseur “traditionnel” qui a existé dans le passé, dans la haute bourgeoisie. Il dénonce la chasse qui ne met pas en jeu le chasseur, dans toute une philosophie dominatrice, où le risque est très présent.

Il est obligé de remarquer par contre que les mentalités ont changé, qu’on est passé de la barbarie élitiste à la barbarie de grands bourgeois massacreurs. D’ailleurs, le même numéro de “Jour de chasse” fait l’apologie de chasseurs suédois mettant des GPS sur les chiens utilisés lors de la chasse, pour mieux traquer les animaux…

Cette mentalité élitiste est couramment mise en avant, pour masquer les tueries. Car, il ne faut pas se voiler la face: ces gens tuent des éléphants, et ils en sont fiers… En ce début de 21ème siècle en France, il y a des gens heureux de tuer des éléphants…

Voici un point de vue sur un roman, avec un extrait absolument terrible sur les éléphants, à la fin… il faut le lire pour le croire!

On a là tout un pan de la chasse française, en particulier dans la haute bourgeoisie, qui révèle sa mentalité: aventurière, exotique, finalement très d’esprit colonial. Ce sont ces gens qui répandent l’idéologie de la chasse en France, en général.