Lilly sauve une vie sur la voie ferrée

Il n’existe pas d’animal « méchant. » Mère Nature est cohérente et il n’existe pas de phénomène mauvais en soi. Ce qui existe par contre, ce sont des humains modifiant la réalité sans la comprendre, amenant ainsi des conséquences destructrices.

Les pitbulls sont ainsi des chiens comme les autres, c’est-à-dire des animaux et non des monstres. Avec un problème de fond facile à comprendre : les chiens accompagnent l’humanité depuis le début de la civilisation, et les différentes « races » sont le fruit de différentes manipulations, plus ou moins douteuses.

C’est cela qui a amené le phénomène des « pit bulls » de ces 15 dernières années, alors que le vrai pitbull, en fait l’American Pit Bull Terrier, était déjà présent sur les champs de bataille de la première guerre mondiale, pour livrer des messages.

Voici une information au sujet d’un de ces chiens, qui a montré qu’il savait se tourner vers l’être humain. L’être humain est-il capable d’en faire autant?

Un chien risque sa vie pour sauver sa maîtresse qui s’évanouit sur une voie ferrée!

Les fait se sont déroulés le 4 mai à Shirley aux États unis.

Christine Spain, une femme de 56 ans ayant apparemment trop bu s’évanouit sur une voie ferrée alors qu’elle rentre d’une longue promenade avec sa chienne Lilly, un pitbull de 8 ans.

Un train de marchandise se présente au loin. C’est alors que Lilly tire énergiquement sa maîtresse pour l’écarter des voies ferrées et la sauve ainsi d’une mort certaine.

Lilly, qui n’a pas pu se dégager à temps, a été heurtée par le train provoquant de nombreuses blessures graves dont une à la patte droite, de multiples fractures du bassin et des lésions internes.

Le conducteur du train, seul témoin, raconte à la police qu’il a vu un chien tirer frénétiquement sa maîtresse en dehors du chemin de fer. Il a tout fait pour stopper le train, écraser les freins mais il a malheureusement entendu un bruit sourd…

« La tête du chien était sur sa poitrine » et « la femme était totalement inconsciente ».

David Lanteigne, officier de la police de Boston et fils de Christine Spain a sauvé Lilly il y a quelques années et l’a confié à sa mère dans un but thérapeutique pour l’aider dans son combat contre l’alcoolisme.

Il déclare « je ne pense pas que les choses arrivent par hasard », « nous avons recueilli Lilly pour lui sauver la vie, et elle lui a rendu la pareille. Elle a failli mourir ici ».

Lilly a été amputée de la patte droite et soignée à l’hôpital de Boston. Malgré le traumatisme, elle est désormais sur la voie de la guérison et pourra remarcher d’après son vétérinaire.

David Lanteigne espère que l’action héroïque de Lilly pourra aider à changer la vision de notre société sur les pitbull qui sont des chiens très affectueux et tout simplement, des chiens comme les autres.

Les soins médicaux vont sûrement coûter plusieurs milliers de dollars et un fond a été crée pour lui venir en aide.

Christine Spain s’en est sortie grâce à la fidélité et l’intelligence extraordinaire de sa chienne. Elle s’est engagée à ne plus boire et à se soumettre à des contrôles d’alcoolémie aléatoires.

Articles pouvant vous intéresser