Un exemple de bobo “bio” faussement ami des animaux: Gwyneth Paltrow la carnivore opportuniste

Le site La Terre D’abord n’a pas pour vocation, et n’a pas envie, de parler des « people » mais nous ferons aujourd’hui une exception. Car au fil des jours, nous ne cessons de déplorer à quel point l’écologie suscite un business lucratif et opportuniste.

L’actrice américaine Gwyneth Paltrow vient de racheter la compagnie du créateur thaïlandais Anchali Chatrakul Na Ayudhaya, qui est spécialisée dans les maillots de bains en peau de poissons.

La collection qui sera intitulée Ichthys, (poisson en grec) aura pour lamentable slogan “Révélez la sirène qui se cache en vous” et sera présentée cet automne. Voici une petite vidéo qui présente ces maillots de bains en peau de poissons.

Les deux prétextes de cette nouvelle exploitation commerciale des poissons sont l’originalité, car Madame Paltrow voulait une matière animale encore jamais exploitée et bien sûr « l’écologie » car seules les peaux des saumons – entre autres – dits bios seront utilisées.

Car Gwyneth Paltrow se dit très engagée pour l’environnement et serait une inconditionnelle du bio…

Mais quand l’on parle de Gwyneth Paltrow on pense tout de suite « végétarienne » car son mari Chris Martin, le chanteur du groupe Cold Play, est végétarien (au passage, pour info superficielle et non indispensable, il a été nommé en  2005 le “végétarien le plus sexy du monde” par PETA). Leur fille se nomme par ailleurs Apple (pomme).

La confusion vient alors d’une déclaration de 2008 où elle aurait précisé ne pas avoir consommé de viande en 15 ans.

Les choses ont bien changées et dorénavant sur son blog elle apprend à ses fans comment cuisiner des morceaux d’animaux…

Gwyneth Paltrow et son mari ont beau déclarer qu’ils sont “pretty much vegetarian” (“presque végétarien”, “le plus souvent végétarien”), et que c’est “la meilleure chose pour la santé de la famille comme pour les animaux et l’environnement…

Il n’en n’est pourtant rien du tout ! Cette réputation de végétarienne est totalement fausse car Gwyneth Paltrow se contente juste d’organiser des repas vegan lors d’anniversaires.

Dans un esprit totalement hypocrite, ou schizophrène, on trouve une mise en avant du végétarisme sur cette page de son blog mais on trouve aussi cette vidéo où Gwyneth Paltrow découpe et cuisine… du poulet !

Et après elle ose se dire sensible au sort des animaux et de l’environnement !

A côté de cela Gwyneth Paltrow s’expose volontiers avec de la fourure (et en fait la promotion) et bizarrement, elle est amie avec Stella Mc Cartney (qui elle est une vegan militante et crée des vêtements/chaussures vegan).

Vouloir protéger l’environnement au détriment des animaux qui y vivent n’a aucun sens et est une démarche opportuniste et irresponsable. L’écologie est un tout : animal, végétal et minéral.

Rappelons la définition “classique”, « l’écologie est la science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur habitat et l’environnement, ainsi qu’avec les autres êtres vivants. »

Privilégier l’un au profit de l’autre, ignorer l’un au profit de l’autre est déraisonnable…et absurde. Cela montre qu’il n’est pas possible d’être vegan d’un côté, et de ne pas vouloir défendre Gaïa de l’autre.

Le mépris de la vie animale sauvage, ainsi que de la flore, est une erreur malheureusement faite par beaucoup de personnes veganes!

C’est en raison de cela que des opportunistes comme Gwyneth Paltrow peuvent jouer leur petit jeu… Et il n’y a évidemment aucune place pour ce genre de choses dans la bataille pour la libération animale, la libération de la planète.

C’est une question de centre d’intérêt… Il suffit de penser à l’absence en France d’articles de fond, d’analyses, de prises de position sur la marée noire qui a lieu dans le Golfe du Mexique…

Comme si les animaux là-bas n’étaient pas “intéressants”, comme si la flore là-bas ne comptait pas… Comme si finalement les animaux ne servaient que d’arrière-plan à une critique misanthrope du monde…