Center parcs et justice et maintenant….

Dans 15 jours cesseront les recours juridiques contre la destruction d’un bois en raison de la construction d’un Center Parcs. Pourtant, l’opposition est massive… Quelle perspective alors pour la lutte? Voici le communiqué du comité de lutte…

Center parcs et justice et maintenant….

Le projet de destruction du bois des Avenières à Roybon par la société Pierre et Vacances pour y édifier un Center Parcs a au fil du temps généré un rejet massif.

Ce rejet multiforme fédère de fait riverains,, ramasseurs de champignons et promeneurs traditionnels des Chambaran, amis de la nature, amoureux des forêts, association locales, opposants à la privatisation des territoires, opposants à la marchandisation de la nature, opposants à la mono activité imposée de l’industrie du tourisme, opposants à l’aliénation des territoires au dieu tourisme, opposants aux financements publics à des entreprises privées, opposants à la paupérisation des nouveaux esclaves de l’industrie des services, opposants à la destruction de l’identité des villages et à leur transformation en zoos ……

Le collectif “Quelques Opposants à Center” Parcs, le blog “Chambarans.unblog.fr” puis l’association locale “Pour les Chambaran sans center parcs” soutenus au fil du temps par toutes les associations de protection de la nature (hors Frapna qui s’entête malgré toutes les critiques à accompagner ce projet) ont pu depuis trois ans le mettre sur la place publique, le sortant ainsi de la clandestinité volontaire dans laquelle les élus souhaitaient le maintenir le plus longtemps possible.

Les nombreux recours en justice ont permis de retarder d’une façon très importante le projet. Ce temps, arraché à la société Pierre et Vacances et à ses complices et financeurs du conseil général, du conseil régional et des communes concernées a permis de populariser les réflexions et arguments des opposants.

La procédure juridique est une chose et a eu son intérêt, malgré tout elle ne remplacera jamais la mobilisation “citoyenne”. Le rejet du projet est massif, les opposants sont très nombreux, les partisans très minoritaires.

Qu’allons nous faire de ce rejet massif, une fois les tentatives juridiques terminées et leur échec probable ? Le projet est porté par la région et le département, qui veulent l’imposer et le financer sur nos impôts et le présentent comme un projet régional.

Tous les opposants de la région ont donc vocation à se manifester, se faire entendre, s’organiser et faire pression afin de le faire échouer d’une façon définitive. Les opposants locaux doivent être soutenus et aidés par un collectif régional qui aurait comme objectif de représenter l’opposition isèroise et rhonalpine et se donnerait les moyens de la faire entendre.

Un projet si massivement rejeté ne doit pas pouvoir se faire et le risque de sa mise en route autoritaire est aujourd’hui à son maximum. Une fois les tentatives juridiques terminées, dans 15 jours, il y aura de toute évidence une accélération des tenants du projet et la période estivale sera favorable à un démarrage brutal du chantier. La mobilisation est urgente.

Nous appelons donc à la création rapide d’un collectif rhonalpin contre la destruction du bois des Avenières et la destruction programmée collatérale de l’ensemble de la forêt de Chambaran et de son aliénation à la spéculation marchande touristique et immobilière.

Merci de laisser à la suite de cet article vos propositions, ou bien de laisser un message sur la rubrique contact de :  http://chambarans.unblog.fr/ afin que nous puissions rapidement programmer une première réunion de prise de contact et de définition de nos actions.

Le Center Parcs de Roybon à l’arrêt !

La construction du Center Parcs est bloqué pour une année et demie, grâce à la mobilisation! Mentionnons ici les deux sites qui parlent de la lutte pour sauver les Chambaran: Opposition à Center Parcs et Pour les Chambaran sans Center Parcs!

Le Center Parcs de Roybon est à l’arrêt. Suite à l’action en justice de l’association “pour les Chambaran sans Center Parcs”, le tribunal administratif va statuer et le projet est donc bloqué pendant environ 18 mois. La forte mobilisation des riverains et défenseurs de ce bois contre cette opération de spéculation immobilière destructrice, très lourdement coûteuse en subventions, imposée sans concertation et non désirée a donc permis cette première victoire contre ce projet.

Roybon: Center Parc bloqué!
Posté: le 30 septembre 2010.
Les opposants au Center Parc de Roybon, réunis en association ont déposé un recours devant le tribunal administratif. Ceux ci évoquent des nuisances environnementales importantes.
Rappelons que le groupe Pierre et Vacances a décidé de construire un centre de vacances, d’une superficie de 203 hectares,  au coeur de la forêt des Chambarans sur les hauteurs de Roybon.
Le maire de Roybon, Marcel Bachasson a signé le permis de construire cet été, la vente des 1000 cottages avait débuté et les travaux devaient démarrer cet hiver.
Ceux ci sont suspendus, le temps de la procédure, qui est d’environ 18 mois.
Alors le projet Center Parc de Roybon retardé ou annulé? Réponse dans un an et demi…

Source:

http://www.sillon38.com/blog/2010/09/30/roybon-center-parc-bloque/

Center Parc Roybon à l’arrêt
Environnement
A Roybon dans les Chambarrans le projet Center Parcs est à l’arrêt. Des opposants déposent un recours devant le tribunal administratif contre cette construction annoncée de village de loisirs, défendu par le groupe Pierre et Vacances. 1 000 cottages pour 5 000 lits sur une surface totale de 30 000 M2… dans 200 hectares de forêts. Le maire de Roybon a signé cet été le permis de construire. Les travaux devaient commencer cette fin d’année. Mais des écologistes et riverains ne l’entendent pas de cette oreille. Ils invoquent des nuisances sur l’environnement dans ce secteur forestier.

Source:

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-bleu/?nr=87443c3436b2be713d9fcb9238ab67e4&5435556d45373bb61223ec007300b2c8_info_mode=item&5435556d45373bb61223ec007300b2c8_info_index=0

Une usine à loisirs dans la forêt des Chambarans ?!

Petit rappel sur l’initiative contre Center Parcs et pour la défense de la forêt des Chambarans! Dans deux jours a lieu une journée forêt libre…

Le 6 juin 2010, venez nombreux à l’invitation de l’association “Pour les Chambarans sans Center Parcs” pour une journée forêt libre tant qu’il est encore temps.

Mars 2010, petite analyse des positions des candidat-e-s aux élections régionales ou comment les Verts se sont faits mousser en criant gare au Center-Parc pour finalement s’allier avec les partenaires du projet.

Janvier 2010, alors que le projet est quasiment enteriné, des opposants au Center Parc répondent de manière approfondie à une interview de Radio Royans. Lire les arguments.

Un conseiller technique du président du Conseil général se lâche dans un courrier : “Vous savez bien que je suis personnellement opposé à ce Center Parcs et à cette forme stupide de tourisme industriel”.

Le mercredi 11 novembre quelques opposants à Center Parcs proposent une promenade dans le bois des Avenières qui sera prochainement interdit d’accès.

Lire le compte-rendu et quelques remarques sur la promenade.

La société Pierre & Vacances projette depuis près de 2 ans d’implanter une usine à loisirs dans les Chambarans. Ce piège à touristes sensé dévorer un espace encore un peu sauvage, se nomme « Center-Parc ». Plus d’infos ici et .

Lire la chronologie du projet.

Des opposant.e.s au « Center-parc » se mobilisent et informent les habitant.e.s de la région. Voir leur blog. Ici le texte « Massacre aux Avenières » que les opposant.e.s ont récemment distribué.

Une pétition circule pour empêcher Pierre & Vacances de s’approprier et de marchandiser la forêt.